Buyster, Lemon Way, enfin les Zong et Bling français ?

Une plate-forme française plus simple, prête à l'emploi, basée sur des comptes de paiement reliés à des cartes sans contact et à des numéros de téléphone, est déjà utilisée en marque blanche en Europe et en Afrique : c'est l'usine de paiement légère Wonderpay de Lemon Way (voir http://www.wonderbank.fr).

Le contexte réglementaire européen est favorable à l'émergence de nouveaux intermédiaires de paiement, avec la directive des services de paiement européenne de 2007, traduite dans le droit français en 2009. Ainsi Buyster (Atos + BNP + les 3 opérateurs de télécommunication français) va un jour ouvrir et pourrait faire un carton et prendre des parts de marché aux banques.  Et d'autres se bousculent au portillon : éditeurs de logiciels, industriels, opérateurs, sociétés de transfert d'argent, paris en ligne, encarteurs, fabriquants de guichets automatiques bancaires qui voient à long terme la disparition du cash à cause du paiement mobile, etc.

Les établissements de paiement prennent des parts de marché sur des niches qui étaient réservées aux banques, dans le domaine de l'intermédiation de paiement. Or chaque établissement de paiement choisit une banque et une seule pour opérer ses flux (c'est un choix réciproque). Toutes les banques ne gagneront pas. Certaines collectionnent les flux plus que d'autres. Nous assistons à une véritable révolution dans le petit monde de la monétique, une course et une bataille, sous nos yeux, maintenant.

Pour faire un parallèle : qui eut cru que l'industrie du CD-ROM disparaisse en 3 ans ? Pas Philips et Sony. Certainement Deezer et Apple.

Faut il avoir peur de Facebook money ?

Une révolution tous les 20 ans dans la monétique. On y est après le chèque, la carte, SEPA... le paiement mobile et sans contact.

La France est un pays leader de la monétique : il y a quelques décennies nous inventions la puce sécurisant le paiement en "plastique", présente sur toutes les cartes françaises. Rappelons nous la formidable aventure du GIE Cartes Bancaires, startup dans les années 70.

Sans faire un "Cocorico" trop fort, nous inventerons le paiement mobile et la massification de son déploiement. Pour les particuliers et les commerçants français, les pré-inscriptions sont ouvertes sur http://www.lemonway.fr !

Testez l'avenir du paiement mobile, participez à l'aventure et donnez votre avis.

Commentaires